GIVORS FIGHT CLUB : site officiel du club de full contact de GIVORS - clubeo

La boxe au feminin !

19 août 2016 - 17:01

REPRISE DES COURS : le Lundi 4 Septembre

7 raisons pour lesquelles les femmes devraient faire de la boxe

La boxe, un sport aussi fait pour les femmes !!

La boxe féminine est en plein essor. Cependant, un grand nombre de femmes restent encore intriguées par ce sport alliant force et élégance. Certaines femmes jugent la boxe comme un sport trop violent et masculin à souhait, mais vous serez surpris en lisant cet article.

 1) Vous brûlerez tout plein de calories :

La boxe est un sport complet qui combine deux types de travail dans votre organisme. Oui, la boxe développe principalement la filière aérobie, mais sollicite aussi la filière anaérobie (qui correspond aux filières anaérobie alactique et anaérobie lactique). Je sais cela est sans doute du charabia pour vous.

Je m’explique, la zone aérobie est une zone à intensité modérée comme peut l’être la course à pied par exemple. Durant ce genre d’activité, vous serez capable de parler, mais vous n’arriverez pas à chantonner. Ce genre d’activité mobilise entre 65% et 80% de votre fréquence Cardiaque maximale (FCmax). Dans ce genre d’exercice, votre corps se servira directement dans ses réserves de graisse.

La boxe peut aussi amener à franchir la zone anaérobie qui est la plus intense. Une zone d’effort qui utilise entre 85 et 90% de votre fréquence Cardiaque maximale. Le sprinter est l’athlète qui sollicite principalement cette zone. Vos muscles produiront des déchets, essentiellement de l’acide lactique, c’est ce qui vous donnera vos grandes courbatures. Contrairement à la filière aérobie, lors d’un effort anaérobie, vos muscles se serviront des glucides contenus dans votre sang.

Un entraînement de boxe est similaire à un entrainement de High-Intensity Interval Training (HIIT), c’est-à-dire, un entraînement par intervalles à haute intensité. Un entraînement avec une alternation de rythme entre des phases de hautes intensités et des phases de récupération active qui vous permettront d’augmenter vos performances physiques, votre endurance, votre masse musculaire et surtout vos capacités à résister face à la fatigue.

2) Vous sentirez la Superwoman qui dort en vous

La boxe, appelée aussi “Noble art” est un sport d’une extrême exigence, sollicitant votre physique et surtout votre mentale. Ne croyez pas que vous irez directement à la fausse au lion dès votre premier entraînement en salle. Sachez que vous trouverez surement dans ce sport un moyen de vous surpasser en frôlant la force de cet art sans pour autant aller à la castagne. Tout sera fait pour que vous vous entraîniez dans de bonnes conditions, car vous êtes avant tout là pour vous faire plaisir et vous dépenser au max. Vous verrez après votre premier entrainement, vous vous sentirez capable de déplacer des montagnes.

 « J’ai survécu,  je suis trop forte ! Aaaaaaaah ! »

3) La boxe améliore la confiance en soi…

Passez le cap de la porte de la salle de boxe et de vos premiers échange de coups, vous vous sentirez certainement apaisé (et totalement fatigué), en effet, cela n’était pas si horrible que ça. Pas de nez cassé, pas d’œil au beurre noir et pas de côtes cassées, hein ? Vous verrez concrètement que la force de la boxe est simplement la façade d’un formidable sport et qu’il y a autre chose de l’autre côté de cet écran de fumée.

Ce sport vous apprendra à avoir confiance en vous, en vos instincts et vous apprendra aussi le respect des règles, à contrôler votre fougue et  votre orgueil, tout en sachant les libérer avec parcimonie.

4) …et travaille tout plein de muscles

La boxe est un sport qui sollicite de multiples muscles de votre corps. Certaines d’entre vous pensent que seuls les muscles des épaules et du bras sont utilisés. Que nenni ! En effet, c’est bien tout le corps qui est utilisé. Saviez-vous que la puissance d’un coup de poings est puisée au départ par l’appui créé par la plante des pieds. L’énergie emmagasinée est ensuite transférée vers les hanches, puis vers les épaules pour finir dans les poings. Il est maintenant évident que la boxe vous permettra de muscler et de raffermir l’intégralité de votre corps. La boxe vous permettra aussi de tonifier l’intégralité de votre corps en vous musclant de façon à avoir un corps svelte et non de bodybuildeuse.

5) Vos enfants vous trouveront trop COOL :-)

Si vous êtes une mère, vos enfants ne seront pas gênés de dire à leurs copains que leur maman est une boxeuse. Cela accroîtra votre aura de « Super Maman » et votre cool attitude envers eux. Vous apparaîtrez moins « has-been » que les autres mamans.

6) Vous serez de bonne humeur

Durant et après l’entraînement, votre cerveau libère plusieurs hormones, dont une s’appelant l’endorphine. Cette morphine endogène produite par l’organisme possède une structure moléculaire proche de celle des opiacée, substances dérivées (au sens large) de l’opium.

Une fois sécrétée dans l’organisme, l’endorphine se disperse dans le système nerveux central pour être libéré dans les tissus de l’organisme et dans le sang. La quantité d’endorphines augmente durant l’entrainement pour atteindre cinq fois sa valeur au repos, 30 à 45 minutes après l’arrêt de l’effort. Le taux d’endorphines est directement lié à l’intensité et à la durée de votre entrainement. Sachez que la boxe fait partie des sports les plus endorphinogènes qui soient. Après une bonne séance de boxe, je peux vous certifier que vous vous sentirez extrêmement bien.

7) Une base pour vous défendre

Vous l’aurez compris, la boxe est avant tout un sport de combat. Ce sport vous permettra donc de vous défendre. La boxe vous apprendra à avoir de bonnes techniques de self-défense et des bases pour attaquer afin de fuir, si le danger est trop important. La pratique de la boxe sera certainement une meilleure défense que la bombe lacrymogène cachée au fond du sac à main sous un tas de papier et autres pots de maquillage.


NOS DISCIPLINES :


KICK BOXING : Un sport de combat né à Tokyo. Ce sport de combat pieds – poings est né au Japon après les jeux Olympiques de Tokyo en 1964 avec le coup de genoux direct (sans saisie).
Le Kick-Boxing nécessite une maîtrise totale et est reconnu comme un sport à part entière.
Il est validé par une fédération agrée, la FFSC / DA représenté par des Equipes de France et pratiqué par une multitude de clubs. Les rencontres sont régies par des catégories de poids et de participants (amateurs, professionnels).
Le pratique du Kick-Boxing nécessite un contrôle de soi parfait, une énergie et une concentration colossale. La puissance et parfois la peur ou l’agressivité sont canalisées et maîtrisées. C’est un sport complet où l’on apprend à se dominer et qui donne une image différente du « contact » que l’on peut avoir avec les gens. En combat, l’autre, bien sûr, est perçu comme un adversaire, mais avec respect et l’attention portée à son maximum. Les jeunes d’aujourd’hui ne s’y sont pas trompés et s’enthousiasment pour ce sport.
Du fait que le Kick-Boxing provient de la fusion de deux arts anciens : la boxe anglaise et le karaté kyokushinkai, il apparaît comme un sport du futur, adapté à l’évolution de notre société et au besoin d’expression de notre jeunesse.
Elle y voit un moyen de communication où chacun peut trouver sa place et s’épanouir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Kick-boxing

K-1 : Le « K1 rules » de la FFSCDA, en tant que discipline délégataire, s’appuie sur les règlements du K1 rules de la WAKO, en tant que Fédération Internationale de référence.
- Ainsi, la tenue obligatoire est le short (+ brassière féminines).
- Les « low kick » sont autorisés et les coups de genoux directs également.
- Les saisies sont également autorisées au niveau du cou, mais uniquement dans le but de donner un coup de genou. Un seul coup de genou par saisie et par boxeur est autorisé. La saisie doit durer moins de 5 secondes.
Pour pratiquer le K1 rules il faut être licencié à la FFSCDA, et satisfaire aux examens médicaux d’usage : https://fr.wikipedia.org/wiki/K-1

Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=jYbLAcSB1tE

LA BOXE THAÏLANDAISE OU MUAY THAÏ, parfois appelée Boxe thaï, est un sport de combat en usage dans les armées de l'empire Khmer depuis le début de notre ère. Il fut adopté par les militaires Thaïlandais au XVe siècle à la suite de la victoire du royaume Siam d’Ayutthaya sur les khmers d'Angkor. Il est classé en Occident parmi les boxes pieds-poings (BPP), c’est-à-dire les boxes dites « sportives ».

La boxe thaïe trouve son origine dans des pratiques martiales ancestrales, notamment dans ce qu’on appelle en Occident le Muay Boran (boxe traditionnelle) et du Krabi Krabong (pratique avec les armes). La boxe thaïlandaise de haut niveau, c’est-à-dire de compétition, nécessite :

  • de bonnes capacités cérébrales (vision de jeu, prise de décision adéquate et rapide, intelligence de jeu…), et des capacités mentales indispensables, comme la détermination, la volonté et le courage ;
  • de fortes habiletés techniques avec comme support des aptitudes physiques telles que la souplesse musculaire, la vitesse et la capacité de réaction à un signal (reflexes) ; et de surcroit, pour le combat au K.O system, la puissance musculaire.

La boxe thaïlandaise est un sport très populaire de par son efficacité. Néanmoins son image de pratique pour tous, véhiculée comme comportant des risques physiques par l’utilisation des armes dures comme les genoux et les coudes, semble faire obstacle à son développement ; cela contrairement à d’autres boxes pieds-poings considérées comme moins contraignantes.

Parmi les autres boxes du Sud-Est asiatique, elle est la plus populaire des cinq disciplines. Elle doit sa popularité au fait qu’elle est un sport national et professionnel. Ce sport permet à de nombreux pratiquants, athlètes (même très jeunes), entraîneurs, managers et promoteurs, d'en vivre. Elle est surtout un marché lucratif en Thaïlande générant autour d’elle une économie non négligeable. Comme ses cousines elle a la réputation d’être une pratique violente mais au contraire les pratiquants estiment que toute technique peut faire l’objet de contrôle. On lui reproche surtout de répandre l'idée que tous les coups sont permis. Roger Paschy, un des pionniers de ce sport en France en parle ainsi : « La boxe thaïe (Muay Thaï) ne peut être un sport que les gens qualifient à tort et à travers de sport de voyou. Il nécessite beaucoup de volonté et d'assiduité. Mais, comme dans toute activité sportive, le professeur a un rôle fondamental dans la formation de l'élève. L'état d'esprit de l'enseignant aura une influence considérable sur le disciple. »: https://fr.wikipedia.org/wiki/Muay-tha%C3%AF

Vidéo MUAY THAÏ : https://www.youtube.com/watch?v=CpuA4h1laaM

Le FULL CONTACT ou BOXE AMERICAINE
est un sport de combat appartenant aux formes de boxes pieds-poings nées aux Etats-Unis dans les années60 et 70 et surnommé dans ce pays «Kick-boxing ».

Le full-contact désigne aussi pour certaines fédérations internationales de boxes pieds-poings la forme de Karaté de plein-contact sans frappe dans les jambes, pour le différencier du Kick-boxing americain avec low-kick. Un pratiquant de full-contact est nommé fulleur (fulleuse pour une femme).

Le full-contact est aussi un anglicisme pour le « plein contact », type de compétitions martiales où la mise hors de combat de l’adversaire est autorisée (KO) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Full-contact

MMA / PANCRACE : Les arts martiaux mixtes ou mixed martial arts (MMA), (et anciennement combat libre ou free-fight), sont un sport de combat complet, associant pugilat et lutte au corps à corps. Les deux combattants peuvent utiliser de nombreuses techniques; selon les fédérations sont autorisées des techniques de percussion telles que coups de pied, de poing, de genou et de coude, mais aussi des techniques de projections et de soumission (Jiu-jitsu/grappling) et quelquefois des techniques particulières de percussion au sol.
Sport considéré comme récent plus efficace qu'artistique, les arts martiaux mixtes existent en réalité depuis fort longtemps (à travers la lutte et le pugilat). On en retrouve des traces dans les applications de combat de nombreux arts martiaux anciens. Néanmoins, ce sport est interdit dans certains pays tel que la France par exemple. En effet, ses détracteurs le qualifient de sport extrêmement violent dû aux coups qui peuvent être portés avec peu de contrôle lorsqu'un combattant se situe au sol. Ses partisans admettent cette violence grâce à la diversité des zones de frappes possibles et la possibilité d'aller au sol.(cliquez sur le lien): https://fr.wikipedia.org/wiki/Arts_martiaux_mixtes
Vidéo : http://www.dailymotion.com/video/xcaft5_100-fight-les-re-gles-du-pancrace_sport

LE JIU-JITSU / GRAPPLING : est un art martial, un sport de combat et un système de défense personnelle dérivé de techniques du Judo et du Ju-jitsu importées du Japon au Brésil par Mitsuyo Maéda vers 1920, puis développé par la famille Gracie.
Le jiu-jitsu brésilien promeut le concept qu'une personne peut se défendre face à un opposant plus lourd et plus fort en utilisant les techniques appropriées, plus particulièrement en amenant le combat au sol et en appliquant des techniques d'étranglements, de clés articulaires ou de compression musculaire.

C'est un art martial jeune et en permanente évolution. Bien que peu médiatisé en Europe, il est réputé au Brésil, aux USA et au Japon. (cliquez sur le lien) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jiu-jitsu_br%C3%A9silien

Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=phYY9JQLKak

MATERIEL NECESSAIRE :
(possibilité d'acheter le matériel au club avec un prix préférentiel)

KICK BOXING, K-1, MUAY THAÏ, FULL CONTACT, BOXE AMERICAINE :
- 1 protège dents
- 1 paire de gants de boxe
- 1 short type Kick Boxing (possibilité de mettre un « cycliste » court ou long en dessous du short)
- 1 paire de protège tibias (couvrant pieds et tibias)
- 1 coquille (pour les garçons)

PANCRACE MMA, JIU-JITSU, GRAPPLING, SELF-DEFENSE :
- Même équipement que pour les boxes pieds-poings vu plus haut + :
- 1 paire de gant mitaines type MMA
- 1 T-Shirt moulant type surf (dit « Rashguard »)
- 1 Kimono type Judo pour les pratiquants de Jiu-jitsu


POUR VOUS INSCRIRE C’EST FACILE ! : téléchargez les documents ci-dessous en cliquant dessus (disponible sur place) puis rapportez-les dument complétés au club avec 1 photo d'identité + le règlement (par chèque(s), en espèce ou tickets jeunes) le tout dans une pochette transparente plastifiée :

FICHE D'INSCRIPTION SAISON 2016 / 2017.doc

CERTIFICAT MEDICAL


Tarifs licences et cotisations pour la pratique de toutes les disciplines :
- Enfants : 150 euros
- Adultes : 199 euros

Règlement en plusieurs fois possible.
- Tarifs famille : de -25% à -50% de réduction par famille.
Le club accepte les tickets jeunes : jusqu'à -120 € -  A partir de 13 ans jusqu'a 21 ans.

VOUS POUVEZ NOUS TROUVER :

Les Lundi, Mercredi,Vendredi de 18h00 à 21h45 au :


GYMNASE JACQUES ANQUETIL

14, AUGUSTE DELAUNE
AVENUE YOURI GAGARINE
69700 GIVORS

Téléphone : 04 72 24 35 63 / 07.78.66.03.70

https://plus.google.com/107710585600702664593/about?hl=fr


PLANNING SAISON 2016/2017

Horaires :
- Enfants :
Lundi & Mercredi de 18h00 à 19h00.
- Adultes : Lundi, Mercredi,Vendredi de 19h00 à 21h45
+ cours spécifiques pour les compétiteurs : le Lundi de 20h30 à 21h45 et le Vendredi de 18h00 à 19h00

POUR NOUS CONTACTER :

Par mail : givorsfightclub@outlook.fr
Par téléphone :
07.78.66.03.70

Commentaires